Qu’est-ce qui fait un bon écrivain ?

Une bonne écriture évoque l’émotion. Une bonne écriture relie les choses. Une bonne écriture raconte une histoire à laquelle le lecteur peut s’identifier. Trop souvent, les écrivains ne se jugent qu’eux-mêmes par rapport aux autres écrivains. Ceux qui ont un meilleur vocabulaire et une prose plus luisante semblent, selon tous les comptes techniques, être les meilleurs du groupe. Il suffit de penser qu’une bonne écriture, et devenir un bon écrivain, nécessite une éducation formelle.

Les erreurs des écrivains

Les bons écrivains ne citent pas nécessairement Shakespeare et n’utilisent pas non plus de mots à quatre ou cinq syllabes. Ils n’essaient pas d’impressionner leurs lecteurs avec des vers lisses qui riment et coulent sans effort du début à la fin. Les bons écrivains, comme tout bon communicateur, ne s’inquiètent que d’une seule chose : relier leur auditoire à l’histoire.

Comment être un bon écrivain

  • Écrivez pour être compris

Les bons écrivains construisent leur écriture d’une manière qui est comprise par leur public cible. Les grands mots, les petits mots, les mots inventés et même les textes sont tous à saisir. Bien que la prose lisse soit certainement amusante à lire, il n’est pas toujours nécessaire d’être compris.

  • Écrivez de votre propre voix

Ma règle n°1 est d’écrire comme Aaron Sorkin voudrait vous faire parler (président américain, The West Wing, Sports Night, Social Network et Studio 60). Le style de Sorkin est court, des rafales aiguës qui servent à tout faire avancer, sans les petites paroles qui obscurcissent la compréhension. Écris comme Sorkin écrirait une histoire basée sur ta vie.

  • Embrasser les défauts et les faiblesses

La plus grande différence entre un bon écrivain et un bon écrivain n’est généralement pas le talent, mais plutôt la compréhension de ce qu’il ne peut pas faire. Si vous avez l’air d’un idiot maladroit quand vous utilisez de gros mots, vous voudrez probablement poser le thésaurus la prochaine fois que vous écrirez un message. Si votre vocabulaire est limité, qui s’en soucie ? Écris juste qui tu es.

  • Écris comme si tu avais volé quelque chose

Beaucoup trop de blogs sont sûrs. Ils parlent de situations ennuyeuses, de situations de tous les jours qui ne se distinguent en rien.

  • Arrêter de faire ça.

Racontez une histoire qui n’est peut-être pas arrivée à quelqu’un d’autre. Racontez une histoire que vous n’avez pas racontée par peur d’être embarrassé. Partagez un succès que vous n’êtes pas tout à fait sûr d’avoir mérité. Quoi qu’il en soit, arrêtez de juger l’écriture telle qu’elle est écrite. C’est à ça que sert le montage.

  • Éliminer les obstacles

Des tonnes de clients de Pagely utilisent ce service non pas parce qu’il est bon marché, qu’il a l’air génial ou qu’il offre un excellent service à la clientèle, mais plutôt parce qu’il élimine des obstacles à l’écriture comme la façon exacte de publier en ligne, de concevoir un blog ou de se débrouiller dans le processus fastidieux qui accompagne trop souvent les services en ligne qui n’offrent pas l’hébergement WordPress automatique.

Maintenant, rangez votre bureau, videz votre esprit et mettez-vous à écrire. Avez-vous trouvé des conseils qui facilitent la rédaction ?